Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle


L’Allemagne approvisionnée à 100 % par les énergies renouvelables

A la faveur d’une météo clémente, la production d’électricité issue de sources renouvelables a connu un pic en Allemagne ces derniers jours. Pour la 1re fois ce vendredi 25 mai, la production d’énergie solaire aurait dépassé les 20.000 MW, un record. Ce lundi de Pentecôte, la demande contenue, l’ensoleillement et le fort vent auraient même permis une journée à l’approvisionnement énergétique 100 % renouvelable.

Pour la première fois, la production d’énergie solaire allemande a dépassé les 20.000 MW, selon une estimation de l’institut IWR de Münster. Il s’agirait d’un record mondial lié aux conditions météorologiques très favorables qui règnent actuellement sur toute l’Europe. Cet événement, conjugué à un fort vent – boostant la production d’électricité éolienne – et à la faible demande du lundi de Pentecôte, aurait même mené l’Allemagne à couvrir l’intégralité de ses besoins énergétiques avec les seules énergies renouvelables.

Une annonce qui devrait raffermir la volonté des Verts, qui misent sur les énergies propres pour remplacer le nucléaire, jugé trop risqué, et les énergies fossiles, jugées trop polluantes et vouées à l’épuisement. Or, Berlin s’inquiète du rythme d’expansion des réseaux électriques devant transporter cette énergie qui « est trop lent », selon les mots de Jochen Homann, président de l’Agence de régulation des réseaux. Jürgen Trittin, chef de file des députés écologistes confie, dans un entretien avec le Tagesspiegel, se prononcer pour la supervision par les pouvoirs publics du processus de développement des réseaux : « Les quatre grands opérateurs (privés) ne sont pas à la hauteur de la tâche ». Car la modernisation et l’expansion des réseaux de transport d’énergie, depuis le nord du pays (où est produite l’énergie éolienne) jusqu’au sud (où est consommée cette énergie), est un enjeu majeur. Surtout depuis l’annonce de l’abandon progressif de l’atome.

Outre-Rhin la loi oblige les opérateurs des réseaux à faire circuler en priorité l’électricité d’origine renouvelable, le courant provenant des centrales nucléaires ou thermiques ne venant qu’en « complément ». Certains jours, comme ce lundi de Pentecôte, la conjonction des différents facteurs évoqués pourrait donc contraindre les fournisseurs d’énergie à les mettre au repos pendant les heures de plus grand ensoleillement. La fermeture des derniers réacteurs est prévue en 2022 mais certains estiment que de nouvelles centrales au charbon devraient être construites. Rappelons que l’Allemagne est la première puissance photovoltaïque du continent européen, avec des installations connectées de 24.875 MWc au total. Le pays devance l’Italie (12.763 MWc) et l’Espagne (4.214 MWc). En termes de puissance installée par habitant, l’Allemagne arrive également en tête avec 304,3 Wc/personne contre 210,5 Wc/personne en Italie et 186 Wc/tête en République tchèque.

(29/05/2012)
Avec AFP

Source : Batiactu

Publicités


Victoire pour les océans, et les pêcheurs artisans africains

source : Greenpeace

Début mai, le gouvernement du Sénégal a finalement annulé les autorisations de pêche qui avaient été octroyées aux 29 chalutiers pélagiques étrangers opérant dans les eaux sénégalaises. Cette très bonne décision va bénéficier aux pêcheurs artisans locaux, qui voyaient leurs ressources diminuer du fait de la surpêche pratiquée par ces navires étrangers.

Il y a quelques mois, en pleine campagne présidentielle au Sénégal, Macky Sall, alors candidat, avait rencontré des représentants de Greenpeace basés à Dakar. A l’issue de ce rendez-vous, il avait publiquement déclaré qu’il agirait, une fois élu, pour mettre fin au pillage des eaux sénégalaises par les bateaux étrangers. Il vient donc de tenir sa promesse. Cette rencontre a eu lieu alors que les équipes de Greenpeace menaient une mission à bord de l’Arctic Sunrise en mars-avril dans les eaux ouest africaines. Cette expédition a été le point d’orgue d’une campagne de terrain, menée avec la population sénégalaise et les pêcheurs artisans locaux, pour réclamer plus d’équité dans le partage des ressources halieutiques et une meilleure protection pour les océans ouest africains.

Bon nombre des énormes chalutiers qui viennent piller les mers d’Afrique viennent d’Europe. L’Union européenne doit prendre ses responsabilités et s’inspirer de cette décision des dirigeants africains. Plutôt que d’envoyer les navires en surnombre de sa flotte pêcher dans les eaux des pays en développement, la politique commune des pêches européenne, actuellement en pleine réforme, devrait limiter le nombre de bateaux industriels de pêches et favoriser une pêche locale plus responsable, une pêche artisanale.


Effinergie lance un appel à projet de bâtiment à énergie positive !

Après l’arrivée de la réglementation thermique 2012 et la sortie du nouveau label Effinergie +, l’association Effinergie travaille pour aller plus loin. Le Grenelle de l’Environnement et la Directive Européenne sur la performance énergétique des bâtiments prévoient la généralisation des bâtiments à énergie positive d’ici à 2020 et c’est dans cette optique qu’Effinergie prépare un nouveau label : «  vers l’énergie positive ». L’objectif est de proposer une définition adaptée aux solutions techniques existantes et qui soit partagée dans le secteur du bâtiment.

Nous lançons donc un appel à projet pour obtenir des retours d’expérience sur des réalisations BEPOS, aboutis ou en cours, afin d’affiner la définition en fonction du type de bâtiment et de sa situation géographique.

Si vous menez un projet de ce type, contactez-nous pour participer à l’expérimentation !

Contact : Barthélémy Agostini ( agostini@effinergie.org )


Cergy : une conférence sur le thème : « Financez vos innovations de demain ! » proposée par la CCIV

Source : VONews

Dans le cadre de la 9e semaine de la recherche et de l’innovation en Val d’Oise, la Chambre de Commerce et d’Industrie Versailles Val d’Oise/Yvelines (CCIV) proposera une conférence, en partenariat avec la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Elle portera sur le thème « Financez vos innovations de demain » et se déroulera le 24 mai à 17h30 au Technopôle Parc de Cergy-Saint-Cristophe.

 Événement organisé par le Carrefour Enseignement Supérieur Entreprises du Val d’Oise (CESE 95) sur l’ensemble du département, du 21 au 24 mai, la 9e semaine de la recherche et de l’innovation en Val d’Oise accueille des conférences, tables-rondes, rencontres professionnelles, ateliers, conseils en démarche d’innovation, témoignages d’entrepreneurs, démonstrations… Des événements tous axés autour du thème « la Ville et l’Entreprise de demain ».

Outre cette conférence, la CCIV organise, du 22 au 24 mai, une Convention Entreprises Recherche Innovation dont l’objectif est de permettre aux sociétés qui veulent prendre un virage innovant de rencontrer les compétences offertes par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche du département. 20 entreprises sont inscrites cette année et vont pouvoir rencontrer, lors de sessions individuelles, les interlocuteurs des laboratoires et établissements intéressés et susceptibles d’intervenir sur leurs projets.

« Financez vos innovations de demain ! » Le 24 mai à 17h30 Technopôle Parc (Pôle Vinci 1 – Cergy-Saint-Cristophe)