Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle

Le Val d’Oise touché à son tour par les restrictions d’eau

Alors que la France connait un déficit de précipitations depuis plusieurs mois, la préfecture du Val d’Oise a été contrainte de prendre des mesures d’urgence pour la Plaine de France et le Parisis qui ont atteint le niveau d’urgence. Conséquences directes, des restrictions de l’usage de l’eau dans ces zones. Le bassin du Vexin reste pour sa part en état de vigilance. 

Après les agriculteurs de tout le département, les habitants de l’est du Val d’Oise vont devoir être vigilants  sur leur utilisation de l’eau. Le déficit de pluviométrie des derniers mois cumulé à celui de l’an dernier et l’important ensoleillement des mois de mars et d’avril ont contraint la préfecture à prendre des mesures de restriction. Il sera par exemple interdit de  de laver sa voiture dans une station qui ne recycle pas son eau, d’arroser sa pelouse entre 10h et 20h ou encore de remplir sa piscine.En revanche, les professionnels pour qui l’usage de l’eau est une obligation pourront, sous certaines conditions, échapper aux restrictions. Par exemple, les véhicules sanitaires, alimentaires ou techniques (bétonnières…) pourront être lavés.

Les conditions climatiques actuelles étant défavorables à une recharge des nappes et des rivières et alors que la période d’étiage va encore s’étendre sur les prochains mois, les mesures dureront jusqu’au 30 novembre.

Seule exception possible, des conditions climatiques dans les prochains mois permettant une nette amélioration des débits des rivières et des niveaux des nappes. Les restrictions pourront être renforcées en cas d’aggravation de la situation.

Source VO News : http://www.vonews.fr/article_13797


Publicités

Les commentaires sont fermés.