Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle

Auvers-sur-Oise : Le préfet invalide le projet de logements sociaux

Le préfet vient d’annuler une nouvelle fois un projet de construction de 38 logements sociaux, en raison de l’emplacement des terrains en zone inondable. Un véritable coup dur pour la mairie d’Auvers-sur-Oise, qui risque de ne pas atteindre l’objectif de 20% de logements sociaux fixés par la loi SRU d’ici 2020. Aujourd’hui seuls 3,99% de l’habitat d’Auvers sont à loyer modéré.

Les logements sociaux à Auvers-sur-Oise font décidément couler beaucoup d’encre. Le dernier épisode en date remonte au 12 octobre dernier. Ce jour-là, le préfet du Val d’Oise invalide le projet de construction de logements sociaux rue Chaponval. Le motif invoqué était l’emplacement des terrains en zone inondable. A l’origine du recours, l’association Vivre dans la vallée de l’Oise. Conseillère municipale d’opposition, Claire Houbert, lui emboîte le pas et s’inquiète désormais de la capacité de la commune à tenir ses engagements en matière de logements sociaux. « Comment se réjouir du fait que notre commune soit montrée du doigt dans toute la région pour son taux désastreux de logements sociaux », s’insurge Claire Houbert, également membre de l’association. Auvers-sur-Oise est l’un des mauvais élèves du Val d’Oise en matière de logement sociaux. Il manquerait 438 logements. C’est pourquoi un plan triennal prévoit la construction de 400 logements d’ici à 2020.

La conseillère municipale, Claire Houbert, dénonce le mutisme de la mairie. Plusieurs de ses propositions sont restées lettre morte : réunion publique autour des projets de la municipalité, ouverture d’une commission d’urbanisme et implication de la population auversoise. En attendant la ville reste à 3,99% de logements sociaux.

Source VO News 23.10.2010

Publicités

Les commentaires sont fermés.