Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle

Le patron de Pôle Emploi table sur une stabilisation du nombre de chômeurs

Dans une interview publiée ce lundi par La Tribune, Christian Charpy estime qu’après la hausse du nombre d’inscrits à Pôle Emploi au premier semestre, on devrait assister à une stabilisation d’ici à la fin de l’année

Le gouvernement veut revenir à un taux de chômage de 9 % en 2012. Quelle est votre appréciation de la situation récente du marché de l’emploi ?

Nous avons connu en 2008 et 2009 une situation dramatique avec plus de 300.000 emplois détruits et une progression du chômage en catégorie A de juillet 2008 à décembre 2009 supérieure à 600.000. Cela n’était jamais arrivé. Depuis 2010, la situation n’est plus la même. On a une légère augmentation du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A au premier semestre (+32.000 ) et nous tablons sur une stabilisation du nombre d’inscrits d’ici à la fin de l’année. Le taux de chômage baisse pour sa part depuis deux trimestres. La prévision de Christine Lagarde de passer d’ici 2012 sous la barre des 9 % est tout à fait raisonnable.

Le projet de budget pour 2011 prévoit de reconduire la subvention à Pôle emploi au niveau de 2009 (1,36 milliard d’euros) mais pas les CDD et contrats aidés créés pour faire face à la crise. Est-ce raisonnable alors que le chômage reste toujours haut ?

Le gouvernement et le conseil d’administration de Pôle emploi avaient acté en 2009 et 2010 une augmentation importante des effectifs, dont il était clairement indiqué qu’ils étaient temporaires. Au budget 2010, le renfort temporaire était de 1.000 CDD. Comme le transfert du recouvrement des cotisations à l’Urssaf se fera à partir du 1er janvier 2011, nous pourrons alors compter sur la reconversion du millier de personnes supplémentaires actuellement chargées du recouvrement. L’effort à faire en 2011 sera important, alors que la charge est lourde. D’où la nécessité pour Pôle emploi de continuer sa réforme et de poursuivre toutes les synergies pour dégager des économies qui peuvent être redéployées sur les demandeurs d’emploi et les entreprises.

Vous envoyez à partir d’aujourd’hui une newsletter à environ 1,5 million de demandeurs d’emploi. Quel est son but ?

Cette newsletter doit aider les demandeurs d’emploi à mieux connaitre nos services, à découvrirles secteurs qui recrutent, les modalités de formation, à avoir des informations sur l’indemnisation, etc. tout cela pour mieux les accompagnerdans leur recherche d’emploi. Elle sera adressée, les premiers lundi de chaque mois, aux demandeurs d’emploi qui nous ont laissé leur mail.
Laurent Wauquiez a annoncé un dispositif pour aider les seniors à trouver un emploi inspiré de ce qui se fait en Allemagne. De quoi s’agit-il ?

Tout ce qui permet d’aider les demandeurs d’emploi séniors à retrouver un emploi doit être activé. Nous avons un accompagnement renforcé pour les séniors puisqu’ils sont reçus tous les mois par leur conseiller dès le premier mois suivant leur inscription. Nous avons testé des clubs de chercheurs d’emploi séniors dans plusieurs régions. Il s’agit de réunions hebdomadaires animées par un conseiller qui permettent d’activer et de développer les réseaux des participants Ils donnent de bons résultats et nous allons renforcer leur rôle. Parallèlement, nous multiplions l’organisation de journées de recrutement pour les séniors.

Source : LaTribune.fr

Publicités

Auteur : Thierry ROBY

roby_th@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.