Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle

OGM : Bruxelles autorise la commercialisations de six variétés de maïs

Europe – Les États membres de l’UE n’ayant pas réussi à se mettre d’accord sur l’autorisation des maïs OGM, la Commission européenne a décidé de trancher. Elle vient d’autoriser la commercialisation de six espèces destinées à l’alimentation humaine et animale. Comme le veulent les règles européennes, « la Commission fait une proposition pour autoriser la commercialisation. Les États doivent se prononcer à la majorité qualifiée et s’ils ne parviennent pas à s’entendre pour ou contre, la Commission est obligée de les autoriser », a rappelé un porte-parole. Aucun accord n’ayant été trouvé sur ce sujet très sensible au sein des membres de l’UE, Bruxelles a pris sa décision mercredi, pour « sortir de l’impasse ». Cette autorisation valable pour dix ans concerne trois maïs hybrides du groupe américain Pioneer, deux maïs transgéniques de la firme Monsanto et enfin un dernier du groupe suisse Syngenta. Ces maïs sont destinés en grande partie à l’alimentation animale. Tous avaient obtenu un avis scientifique favorable. La Commission souligne que ce feu vert permettra surtout d’éviter que des cargaisons de maïs naturels destinés au marché européen soient bloquées, sous prétexte qu’elles seraient contaminées par des OGM. Le parti des Verts en France a dénoncé « un passage en force » de la Commission sur la commercialisation des six maïs, rappelant qu’une « majorité d’États » refuse « la fuite en avant vers la contamination génétique de l’agriculture et de l’alimentation ». La Commission a récemment soumis aux États membres et au Parlement de l’UE une proposition visant à simplifier les processus d’autorisation pour les cultures et la commercialisation d’OGM. Elle propose aux gouvernements d’avoir le choix d’appliquer ou non les autorisations décidées au niveau européen.

Source : MaxiSciences.com

Publicités

Auteur : Thierry ROBY

roby_th@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.